Archive pour novembre, 2008

TIENS, VOILA DU BOUTIN

Amis SDF, vous l’avez échappé belle, la ministre du logement, Christine Boutin, voulait vous bouter hors des vôtres par la force, quitte à envoyer la Légion.

Critère de décision d’enfermement : – 6 ° au thermomètre. OK. Mais lequel, celui qu’on se met dans le fion, ou celui qu’on trempe dans le gros qui tache ? Quel manque de précision dans la mesure scientifique et quelle méconnaissance du terroir français et de sa production : tous mes potes SDF savent qu’en dessous de 12,5 °, il n’y a pas de salut et que le 7ème ciel démarre à 40 °. En outre (de pinard), la ministresse manque singulièrement de cohérence. Elle aurait dû mettre la barre en-dessous de 2 %, ce qui fût (de bière sans alcool) son score aux présidentielles.

Et pourtant, plus française de souche que Chistine BOUTIN, y’a pas. Nom de jeune fille : MARTIN .Il y a plus d’un âne…(y compris celui de la crèche qui soufflait pour le réchauffer sur le 1er SDF de l’histoire, j’ai nommé Jésus). Sa mère s’appelait DURAND. Tout le monde peut pas s’appeler DUPONT comme disait le poète Sètois.

Mais en bonne catholique pratiquante, elle sait que les individus, « créatures de dieu », n’ont pas le droit à disposer d’eux-mêmes ni de leur vie. Seuls sont autorisés à le faire: l’église (croisades, inquisition, évangélisation à coup de tranche de missel sur la tronche…), les décideurs politiques (guerres, génocides…), les toubibs ( je débranche quand je veux, monsieur !), les juges ( je vous condamne par erreur judiciaire à vous suicider), les flics qui commettent plus de bavures que les chiens policiers ne bavent…

Finalement, c’est le bordel dans ce gouvernement. Pourquoi la ministre de la ville s’occupe-t-elle des sous-bois ? Ils ne sont pas bétonnés !

Quelle Boutin d’époque !!!

SDF, PUTES, POLITIQUES.

Recrudescence de la guerre des gangs en région parisienne.

Ces Salauds De Fainéants, surnommés les SDF ont envahi les espaces verts parisiens réservés jusqu’à présent aux sympathiques péripatéciennes importées de Pologne pour réparer la plomberie défectueuse des beaufs français: bois de Vincennes, bois de Boulogne, etc.

Déjà que nos péri-machin ont été virées des boulevards , où vont-elle bosser ? Sur le péri-phérique ? Bonne idée finalement : les limitations de vitesse seraient à coup sûr respectées. Plus besoin de radars onéreux et l’état conserverait sont rôle de mac en relevant les compteurs, comme d’hab.

Nous comprenons que Delanoë donne la priorité à ceux qui couchent sous des tantes, mais ce n’est pas une raison pour chasser les chattes, même si on a un profil de rat musqué.

GAY-LUC

GREVES, FONCTIONNAIRES, LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE

Halte-là braves gens ! Cessons de vilipender nos coûteux, pardon, chers fonctionnaires.

Pourquoi tant d’animosité vis-à-vis de cette catégorie, pléthorique certes, mais indispensable à la survie de notre communauté. Et je le prouve car tout va à vau-l’eau dans ce pays:

- Le pouvoir éxécutif, Sarko 1er en fait, ne se manifeste plus sur les sujets majeurs qu’une fois par quinzaine au lieu d’une fois par jour. Notre speedy président a bien compris que la France était entrain de sombrer et préfère s’occuper du monde en passant par la case Europe. L’avantage des talonnettes, c’est qu’on a les pieds dans l’eau après les autres.

- Le pouvoir législatif, députés et sénateurs confondus ont enterriné, sans que ça fasse de vagues, que le privé aurait le droit de bosser jusqu’à 70 balais. Quand on pense que les nantis d’Air-France nous ont laissés le bec dans l’eau dans les aéreauports car on leur proposait 65 ans ! De plus, ils ne sont même pas fonctionnaires. L’état qui est actionnaire majoritaire n’a jamais que 17,5 % du Kapital. De quoi se mèlent-ils ?

- Le pouvoir judiciaire rame, sans y parvenir, pour faire boire la tasse à Rachida. Pas de bol, c’est une copine du boss.

- Les partis politiques n’existent plus qu’ils soient monothéistes ou panthéistes. Petit détail de l’histoire, le FN à enfin réussi à trouver un nom au Paquebot: le Titanic 2.

- L’église ne peux que constater qu’il n’y a plus une goutte d’eau dans les bénitiers. Les grenouilles ont déserté.

- La cellule familale a explosé: papy et mamy continuent à boire un peu de pinard, les mômes du coca, les ados de l’alcool dans les open-bars et les parents essaient la flotte pour s’habituer au raz-de-marée à venir.

Face à ce maëlstrom, que reste-t-il de stable, de permanent et rémanent: les grèves de fonctionnaires qui reviennent tous les ans depuis des lustres. Qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, que la planète se réchauffe, ou que le trou d’ozone s’agrandisse , ils sont là comme point fixe, et nous évitent de perdre le nord ou la boule.

D’autre part, plus ils feront grève, plus nos déplacements en bagnole vont augmenter, pour amener nos enfants sans profs chez quelqu’un qui pourra s »en occuper, pour aller bosser, pour aller faire nos courses, pour aller à l’enterrement de papy au bout de la France, ou aux mariages et baptêmes à l’autre bout. Les voitures et les pneus vont s’user. Grace à eux, l’industrie automobile, ses sous-traitants et les manufacturiers de pneus vont éviter le naufrage. On mésestime toujours les conséquences positives induites de ces mouvements de grève initiés par des fonctionnaires au grand coeur. 

Les mauvais esprits argueront que ceux qui ont le plus mauvais résultat net du top 6 des entreprises publiques sont les plus grévistes: SNCF et LA POSTE. Certes. Il ajouterons que plus les fonctionnaires feront grève, plus ils mettront en péril le fonctionnement du privé, et moins il rentrera d’argent dans ce tonneau des danaïdes qu’on appelle les caisses de l’état. Inévitablement, un jour, il n’y aura plus de ronds (dans l’eau, bof !) pour les payer. Certes. Cependant, ces braves fonctionnaires sont conscients qu’ils se jettent à l’eau au péril de leur futur. Mais: SERVICE PUBLIC oblige.

Tout le monde sait qu’ils défendent pied à pied les valeurs fondamentales de leur pays: LIBERTE de travailler moins longtemps que les autres, EGALITE des régimes spéciaux sur la base du plus favorable, FRATERNITE dans la défense des « acquis sociaux » qu’on appelaient avant 1789 des privilèges.

De plus, comment voulez-vous incriminer des héros que leurs autorités de tutelle n’ont jamais pris la peine de former, même à la langue française. La preuve, il confondent suppression de poste et suppression d’emploi, ce que ne ferait jamais un futur licencié de Renault, de PSA, de Michelin, ou autres Arcelor Mittal etc.

Rendons donc aux fonctionnaires ce qui appartient aux fonctionnaires, comme nous le faisons d’ailleurs avec nos impôts: la tranquilité.  

L’ARMEE, l’AFGHANISTAN ET LA POESIE.

Au 20 heures de TF1 ce jour, interview d’un groupe de chasseurs alpins en partance pour la pacification de l’Afghanistan : « la guerre, c’est pas une science, c’est de l’art » !!! Ben mon cochon ! Dire ça aux muslins, c’est courageux.

L’inimitable rouge carmin du sang qui vire très vite au noir: aucun peintre n’a jamais réussi à restituer cette couleur.

La douce musique crépitante des fusils d’assaut, l’éclatement percutant des grenades, le sifflement des missiles sol-sol, ou do-ré-mi… Quel chef d’orchestre n’a pas rêvé d’enflammer les salles en y ajoutant sa petite touche personnelle de napalm ?

Les messages d’amour qu’on peut tracer sur la poitrine des combattants en tirant au coup par coup (déconnez-pas, c’est de la poésie, pas du porno) avec le célèbre »clairon » dont sont dotés nos valeureux soldats: tous les écrivaillons de mon acabit souhaiteraient laisser une empreinte aussi profonde et indélébile.

Moi qui croyais que le célèbre « Crétin des Alpes » était une légende…

Le pire: la Rédaction de la chaîne laisse passer ce genre de débilité ou l’a peut-être même sélectionnée, car on sait bien qu’ils ne passent que 30 secondes sur 10 mn de tournage.

Quand on apprendra oblagatoirement de prochaines morts supplémentaires, je suis sûr que TF1 nous trouvera un général artistique (tes rangers) pour dire: 

« que le spectacle continue ».

LE JUGE ET LA LIBERTE

Pour Noël, si vous voulez un cadeau original pour vos ados qui, à leur âge, ne croient plus au Père Noël, offrez leur le jeu qui fait führer et qui remplace le ringard « Jacques à dit ».

Il s’agit du célèbre jeu  »Le Juge à dit ».

Quelques extraits, en attendant le clip de présentation sur notre blog:

- « le juge a dit » aujourd’hui à un couple de marocains qui souhaitait se séparer pour raison de forage anté-mariage: négatif, vous restez ensemble. La justice ne plaisante pas avec les pétroleuses comme on dit chez Total.

- « le juge a dit »: vous avez organisé un réseau de pédophiles. Je vous condamne. Quelques mois après: merde, je me suis gourré, mais ce n’est pas grave puisque je suis juge. C’est où treau ? Et le juge assassin, il est où ? Il faut deviner, c’est l’intérêt de ce nouveau jeu interactif. Celui qui nous enverra une photo du petit juge sur une plage gagnera, comme au monopoly, une carte « sortie de prison ». On ne peut pas proposer mieux sous peine de poursuites, car ces mecs sont plus égaux que d’autres dans ce pays (merci Coluche).

- « le juge a dit »: Monsieur, vous avez trop bu et vous mettez en danger la vie d’autrui ». Dans un autre tribunal, le juge assesseur se branlait sous sa robe. (cf Le Canard Enchaîné de je ne sais quelle date. Mais si quelqu’un me le demande la copie de l’article, je la lui fournirai et lui offrirai un abonnement d’un an). En ce qui me concerne,je ne bois jamais trop selon mes critères, j’adore les truies et ne les mettrais jamais en danger.

Question subsidiaire au juge: qui est le véritable assassin ? Votre collègue qui étouffe des spermatozoïdes innocents dans les plis de sa robe , ou le pékin moyen qui génère, même s’il a trop picolé un jour un môme normal et ouvert sur le monde, que ce soit sur un parking, dans une chambre d’hôtel ou ailleurs, c’est à dire, dans des endroits où on respire mieux que sous les jupes faisandées d’un magistrat ?

Les créateurs de ce nouveau jeu vous proposeront ensuite les add-on suivants: « le monde dangereux de l’assemblée nationale », « le monde réduit des sénateurs de moins de 65 ans », « le monde unique de Sarko ». Pardon pour le pléonasme mais rassurez-vous, ce dernier jeu pourra quand même se jouer en réseaux d’influence.

AIR FRANCE FIDELE A SA TRADITION DE GREVES CYCLIQUES !!!

Celle-là, je peux te dire qu’elle n’ira pas dans la catégorie « humour » car les différentes catégories de personnels d’air france commencent à être comme leurs zincs: plus lourds que l’air.

Quand c’est pas les personnels au sol, c’est le personnel navigant. Quand c’est pas le personnel navigant, ce sont les pilotes. Et si ça suffit pas, les bagagistes de la CCI en rajoutent une couche. En langage Air France, ça s’appelle faire la grève en « hippodrome ». Comme ça, tout le personnel y a droit un jour, principe d’égalité.

Faut quand même être gonflé comme un dirigeable, pour emmerder des contribuables qui n’ont rien à voir avec les états d’âme de ces messieurs sous prétexte qu’on leur propose, s’ils toutefois ils le souhaitent, de bosser jusquà 65 balais.

Rappelons quand même que:

- Dans certains pays de l’UE, c’est l’âge légal de la retraite.

- Dans quelques temps, tous les bosseurs du privé devront aller jusqu’à 65 ans pour stopper l’hémorragie des caisses de retraite.

- Nous avons entendu quelque part qu’il fallait réhabiliter le travail des séniors.

- Ces messieurs sont grassement payés et ont des avantages importants. Demandez aux conjoints des pilotes, hôtesses, stews, ce que leur coûte une petite virée au bout du monde. Pratiquement gratos. Je dis volontairement « ces Messieurs », car, même s’il existe des commandants de bord au féminin, on est à quelques milliers de pieds de la parité. Vous dire si cette société Air France est exemplaire.

- Même quand il n’y a pas de grève, vous pouvez vous taper des kms pour aller à l’aéroport et y apprendre, 1/2 heure après le départ supposé du vol, qu’il a été annulé pour « raisons techniques ». Vocable très pratique et étrangement fréquent depuis l’augmentation du coût du kérosène. Traduction en français normal: « coefficient de remplissage trop bas », soit pour le vol en question, soit pour celui du lendemain. Comme ça on regroupe et tant pis pour les otages.

Les mecs qui déroulent le bitume par tous les temps sur les routes et les tarmacs doivent se demander si les pilotes ne les chambrent pas quand ils parlent de la pénibilité de leur boulot. C’est vrai que picoler et s’envoyer en l’air dans les hôtels de luxe des Antilles ou de la Réunion, c’est quand même un métier dangereux pour la santé: cholestérol, triglycérides, gamma GT, etc. Je peux le dire, j’y étais et je les ai vus.

En fait, je suis médisant, car Air France a décidé de changer de slogan et a confié cette tâche à un cabinet de com réputé. J’ai pu obtenir les premières propositions qui seront soumises uniquement aux syndicats, car visiblement la direction à mis le pilote automatique pour conduire sa  boutique:

- « Paye et tais-toi, le vol est notre spécialité ».

- « Pigeon vole, parfois »,

- « Vol au-dessus d’un nid de cocus ».

- « Cochon de payant, dessine-moi un mouton docile »

- « A nous de vous faire préférer la SNCF »

Vous avez le droit de voter pour celui que vous préférez ou d’en trouver d’autres. Je transmettrai.

 Si votre proposition est retenue, Air France s’engage à faire le plein d’air de vos pneus la prochaine fois que vous devrez prendre votre bagnole à cause d’une gréve.

Rendez-vous à la prochaine grève. Je pense qu’on va se revoir bientôt.

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?