L’ARMEE, l’AFGHANISTAN ET LA POESIE.

Au 20 heures de TF1 ce jour, interview d’un groupe de chasseurs alpins en partance pour la pacification de l’Afghanistan : « la guerre, c’est pas une science, c’est de l’art » !!! Ben mon cochon ! Dire ça aux muslins, c’est courageux.

L’inimitable rouge carmin du sang qui vire très vite au noir: aucun peintre n’a jamais réussi à restituer cette couleur.

La douce musique crépitante des fusils d’assaut, l’éclatement percutant des grenades, le sifflement des missiles sol-sol, ou do-ré-mi… Quel chef d’orchestre n’a pas rêvé d’enflammer les salles en y ajoutant sa petite touche personnelle de napalm ?

Les messages d’amour qu’on peut tracer sur la poitrine des combattants en tirant au coup par coup (déconnez-pas, c’est de la poésie, pas du porno) avec le célèbre »clairon » dont sont dotés nos valeureux soldats: tous les écrivaillons de mon acabit souhaiteraient laisser une empreinte aussi profonde et indélébile.

Moi qui croyais que le célèbre « Crétin des Alpes » était une légende…

Le pire: la Rédaction de la chaîne laisse passer ce genre de débilité ou l’a peut-être même sélectionnée, car on sait bien qu’ils ne passent que 30 secondes sur 10 mn de tournage.

Quand on apprendra oblagatoirement de prochaines morts supplémentaires, je suis sûr que TF1 nous trouvera un général artistique (tes rangers) pour dire: 

« que le spectacle continue ».

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?