ALLI, la pilule pour les GROS

Dans « le bulletin de santé », Georges BRASSENS chantait: « si j’ai trahi les gros, les joufflus, les obèses, c’est que je baise, que je baise, que je baise, comme un bouc, un bélier, une bête… »

La partie animalière du texte est une référence obligatoire à l’ouverture du salon de l’Agriculture où Sarko et sa garde prétorienne vont défiler au pas de l’oie accéléré pour éviter d’entendre un manifestant dire: la ferme, camenbert, fais le canard, ta pouliche s’est pas encore cassée ?, elle va devenir chèvre mon chou, mange des pommes comme Chirac et si le cul des vaches est trop haut pour toi, tâte celui des ponettes, etc. Ce qui est quand même plus poli et de circonstance que le désormais célèbre « casse-toi, pauv’con » de l’an dernier.

Pour le reste, il est navrant de constater qu’on remplace le remède bio préconisé par Brassens, la baise, par une pilule amaigrissante nommée ALLI. J’en reste baba, au rhum de la Guadeloupe bien sûr, comme dirait le député français des Antilles Lurel. Elle est pas hardie, celle-là ? (puisqu’on parle des gros…n’est-ce pas OG ?).

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?