SARKO, ELECTIONS EUROPENNES

Je me suis pelé les 50 minutes de logorrhée (sorte de diarrhée verbale plus dangereuse que n’importe qu’elle grippe) de Sarko censé lancer la campagne pour les élections européennes de juin prochain. Je pensais bêtement y trouver matière à developper quelques idées, mais la réalité est plus prosaïque. On ne peut malheureusement retenir que les éléments suivants:

- Sarko se fout éperdument de 2012 et des problèmes des français. Son objectif, c’est d’être le premier président d’une Europe à 27. Le petit veut remplacer les talonnettes par des échasses. Faudra peut-être qu’il en discute avec le paysan du sud-ouest, j’ai nommé le conducteur de tracteur Bayrou dont il aura peut-être besoin.

- La mise en scène était approximative, car si le petit taureau était au centre de l’arène comme il se doit à Nîmes et selon Nougaro, le chauffeur de salle devait roupiller de temps en temps: par trois fois, les applaudissements ne se sont pas déclenchés lorsque Sarko a mis les points de suspension habituels de ses discours.

Conclusion: Il aurait peut-être du rester avocat. C’est un excellent orateur capable de vous faire prendre des vessies pour des lanternes et ce, sans se brûler. 

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?