CHAMPIONNAT DE FRANCE, PINARD

Faut bien reconnaître que le pinard reste l’un des fondamentaux de notre pays.

Les footeux disent « fondamentaux » et pas « fondements ». Car ils savent très bien que c’est Montaigne qui a marqué des essais en écrivant  (approximativement):   »quand on est assis sur son fondement, on est jamais assis que sur son cul ».

Mais, même si les joueurs sont des gens simples et humbles qui n’étalent pas leur culture, le foot, lui, ne peux pas échapper au pinard. La preuve: 

Quand on boit des petits vins de pays, c’est souvent dans des ballons. Quand on en boit trop, on peut être rond.

Quand on buvait de la bière, c’était des demis. (expression tombé en désuétude dans le foot).

Pour les vins de garde, comme par exemple un Burdeaux 1999, il faut attendre 10 ans et ensuite, on peut le boire dans une coupe en 2009.

Remarquons au passage que depuis 2001, il vaut mieux être dans une région de pinard comme Lyon ou Bordeaux et avoir Laurent BLANC comme entraineur pour être champion de france, plutôt que dans une région de pastis, surtout lorsqu’on le boit sous forme de « momi ». Je sais, c’est aussi petit que les verres en question.

A ce propos, allez les VERTS.

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?