INCENDIE, MARSEILLE, ARMEE HORS-LA-LOI.

Les médias se bougent les fesses et la Grande Muette avoue…pour une fois sa responsabilité. Les consignes doivent venir de très haut. Les talonnettes, ça pousse quand on les arrose à la lance à incendie ? 

Tous les haut-gradés interwievés promettent que « le sous-officier responsable » sera sévèrement puni.

1) Comme il s’agit de l’armée, personne ne sera informé de la peine infligée à ce crétin pyromane. Il finira probablement adjudant-chef, prendra sa retraite très tôt et sera embauché par une société de gardiennage où il coulera des jours heureux.

2) Selon moi, un militaire, quelque soit son grade, ne peut pas être qualifié de « cadre responsable ». Car nous savons que le vocable « irresponsable » ne fait pas partie du manuel du petit soldat qu’il soit deuxième cul ou général 4 étoiles.  

 


Un commentaire

  1. daniel.balavoine dit :

    Et aussi: « ce militaire était fort bien vu et apprécié de ses supérieurs hiérarchique.

    La preuve irrémédiable de sa connerie militaire.

Répondre

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?