ENCORE UN SUICIDE A FRANCE TELECOM.

Un suicide en entreprise est toujours un événement regrettable. Cependant, l’explication est simple. Un cortex cérébral qui a fonctionné à bas régime pendant des années et dont le proprio était protégé et rémunéré, supporte difficilement un régime moteur considéré comme normal par un salarié du privé. Les neurones, c’est comme les durites, ça peut péter, et le rythme de travail, c’est comme la musique: ça prend du temps pour l’assimiler.

C’est par pur humanisme que je conseille aux salariés de France Télécom qui ont vécu les annés fastes de cette « entreprise » de changer de job et de s’orienter vers des trucs plus pénards style: député UMP, responsable d’une commission d’étude comparative sur les suicides professionnels dans les différents pays d’Europe, curé, hussier, juge, avocat, notaire, dealer d’emprunt Sarko (va y’en avoir besoin), paysan subventionné, gardien de musée subventionné, militant PC ou PS (ils n’ont plus rien à faire), ou fonctionnaire dans les DOM-TOM.

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?