PREFET, INJUSTICE, INEGALITE.

Revenons brièvement sur le cas lamentable du préfet « machin de langlade » qui s’est autorisé sous prétexte qu’il fait partie des galonnés de la république française à s’affranchir, comme on le faisait par le passé pour les esclaves noirs, des règlements imposés au vulgum pecus. (vous avez dit égalité ?).

Faire un scandale dans un aéroport implique automatiquement que la PAF soit appelée et pratique systématiquement un test d’alcoolémie. C’est valable pour toutes les personnes qui troublent l’ordre public, sauf les ministres, les préfets, les secrétaires d’état, les juges, les flics, sarko et ses potes, etc.

Dommage, car si le mec s’était avéré imbibé, la sanction logique aurait arrangé sa hiérarchie: il eût suffit de le nommer Soûl-Préfet en charge de la production de rhum dans les DOM.

Jean Glavany, que j’ai vu personnellement complètement bourré lors d’une troisème mi-temps avec l’équipe de France de rugby, a bien été nommé préfet par Mitterrand. Les fêtes qu’il organisait à Maubourguet n’avait ni licence IV, ni flics à la sortie pour vous faire souffler. Faut croire que les préfets de droite ou de gauche sont autorisés à faire ce qu’ils veulent. Donc, la france est bien le pays de l’égalité.

 


Un commentaire

  1. jean paul III dit :

    Ben oui! C’est la vie! Dans le Var, Falco, Léotard, et… le préfet du VAr de l’époque déjeunaient bien chez leur « ami » restaurateur Bruno de Lorgues alors que la moitié de son établissement ne bénéficie pas d’un permis de construire en bonne et due forme!

Répondre

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?