DISPARITION DU JUGE D’INSTRUCTION

Suite à l’annonce de l’officialisation de la disparition de la fonction de juge d’instruction, un mec nommé Laurent Bedouet a déclaré: « nous allons avoir une justice à deux vitesses ».

Ce type faisant partie de l’union syndicale des magistrats, on peut légitimement (légalement ?) se demander s’il fait de l’humour ou de la provoc. En tant que magistrat, il devrait savoir que vitesse et justice sont deux termes antinomiques. La lenteur, c’est bien connu, est la première caractéristique de la justice.

Ce sidi, une justice à plusieurs lenteurs, ça fait des années que ça existe en france.

Parenthèse: quelle est l’utilité de l’existence de syndicats et d’une confédération (USM) pour des gens qui sont intouchables ? Mystère.

Mon avis: moins il y aura de juges aux pouvoirs exhorbitants, moins il y aura d’erreurs judiciaires. C’est mathématique.  

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?