Archive pour 21 septembre, 2009

LA SPA prend sa PATEE par la COUR DES COMPTES

La SPA vient de se faire épingler, selon le terme consacré, par la Cour des Comptes.

Il semblerait que la SPA tape, peut-être pas dans la caisse, mais dans la gamelle des chiens et des chats que nos dons sont sensés remplir.

Cela prouve au moins que le président de la Cour des Comptes, Philippe Seguin, ne se préoccupe pas que du sort des chèvres. 

LE CORBEAU et les balles pour SARKO and co.

Il semblerait que la police ait « enfin » trouvé le corbeau qui envoyait des courriers accompagnés de balles de 9 mm à différentes personnalités.

Je dis « enfin », car les flics avaient déjà mis une bonne dixaine de personnes en garde à vue » avant de s’apercevoir qu’ils se gourraient. Jamais deux sans trois ?

Ce sidi, si le mec est coupable, il mérite effectivement une peine exemplaire. Se moquer de la taille du président de la république française en lui envoyant une simple balle de 9 mm est inadmissible. Il aurait pu au moins lui envoyer un obus de 20 mm.

Signé: Achille Talonette, président du comité de défense des nains de jardin de l’Elysée et partisan, comme SARKO de la « rupture » du tendon. 

COURBIS AUX BAUMETTES

Rolland COURBIS, le célèbre entraîneur (et le seul sans diplôme) français de foot vient d’être enchristé à la prison des Baumettes.

Même si la Venise Provençale est Martigues et pas Marseille, de Montpellier au Vieux Port, les pointus se gondolent. Car,des matons aux détenus, COURBIS n’a que des potes aux Baumettes !

Paraît même que RMC envisagerait d’intaller les moyens techniques nécessaires dans sa cellule VIP pour que Rolland puisse continuer ses commentaires sportifs. De quoi doper l’audience. L’audience, pas celle au tribunal et la dope, pas celle qui circule en liberté surveillée dans les couloirs de la prison…

Ce sidi, saluons la sagacité et la vélocité de la police nationale, même si cette dernière est moins drôle que la « MARINE NATIONALE » de PAGNOL. En effet, ils ont coincé Courbis, déjà recherché depuis longtemps, le 19 septembre après le match OM-MONTPELLIER, alors que quatre jours avant, il était dans les tribunes du Vélodrome pour le match OM-AC MILAN. Nos flics devaient contempler les flaques sur la pelouse. On peut difficilement leur en vouloir, car ce jour là, il pleuvait « comme vache qui pisse ». Mais, attention, comme disait BRASSENS: « mort aux…

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?