CASTRATION CHIMIQUE BIS.

Les médias qui ont l’habitude de se cacher derrière leur petit doigt et de ne pas se mouiller, (même pas leur doigt pour voir d’où vient le vent du pouvoir) ont trouvé un expert pour l’affaire de la castration chimique.

Il s’agit d’un mec qui s’appelle Roland Coutanceau et qui s’annonce comme étant un psychiatre-criminologue.

Déjà, psychiatre, on s’attend au pire. Criminologue, ça veut dire qu’il a commis suffisamment de crimes pour s’autoriser à en parler ?

Ce sidi, cet « expert » a déclaré que la castration chimique ne servait à rien, car il affirme qu’on peut violer avec un doigt. Ce qui, en passant, veut dire que tous les proctologues sont des violeurs. Va se faire des potes dans la profession le psy.

A la place d’Eric Besson, je réfléchirais avant de refaire un doigt d’honneur aux journalistes de Canal. Il pourrait se faire castrer le majeur pour un comportement que beaucoup de mineurs ne s’autoriseraient pas, sauf ceux qui, autrefois, allaient au fond du trou.

Je ne parle pas de l’affaire du même nom, car ce n’est qu’une histoire belge.

Bon j’arrête. Sinon on peut y passer la nuit et mon petit doigt me dit qu’il est temps d’aller faire trempette. Et, comme je lui obéis au doigt et à l’oeuil…

 

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?