THEATRE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE.

Un nouveau théâtre a ouvert ses portes hier à Paris: le Théâtre de l’Assemblée Nationale.

La pièce, écrite par le célèbre auteur comique Nicolas Sarkozy (maintenant, on est obligé d’indiquer le prénom) se nomme: »vote de la taxe additionnelle de 10% sur l’IS des banques ». La mise en scène est de Christine Lagarde. Les décors sont les ors de la République. Les acteurs sont trop nombreux pour les nommer tous, mais les rôles principaux sont tenus par les députés UMP.

L’intrigue se déroule, le suspense est à son comble et le dénouement arrive enfin: l’Assemblée adopte la taxe par 44 voix contre 40. Déluge d’applaudissements de la part des spectateurs habitués à être régulièrement plumés par les banques.

Et soudain, rebondissement inattendu: le vote est annulé par décision du Grand Ordonnateur Elyséen car deux députés ont fait un trompage de bouton. Quelle chute ! A mourir de rire !!!

En tant que critique, j’hésite à classer ce magnifique tour de passe-passe: Théâtre de l’aburde, Théâtre de marionnettes, Cirque ?

Inutile de vous précipiter pour aller la voir. Des représentations de ce genre, vous en verrez beaucoup d’autres. Pour y assister gratuitement, c’est simple. Vous présentez votre carte d’électeur à l’ouvreuse qui la déchirera comme un billet de ciné en vous accompagnant à votre siège. De toutes façons, cette carte ne vous sert à rien,

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?