DOMENECH, PATRICK VIEIRA, FRANCE-IRLANDE.

Les journaleux se régalent avec une nouvelle polémique uniquement hexagonale qui tourne autour du ballon rond. Une sorte de quadrature du cercle version trèfle à quatre feuilles irlandais.

Raymond Domenech n’a pas sélectionné Patrick Vieira pour la guerre du 14-18 novembre 2009, dates des matchs aller-retour contre l’Eire, ce qui aurait déclanché l’Ire de l’ex-capitaine de l’équipe de france.

Voici la réalité de leur dialogue d’hier tel qu’un de mes potes a pu l’a enregistrer:

- Domenech: Patrick, je ne peux pas te sélectionner car tu es trop souvent sur le banc à l’AC MILAN, mais, comme disait Nougaro:  » Ah, tu vieira, tu viera, tout recommencera,… ».

- Réponse de Vieira: tu sais Raymond, comme disait Pialat:  » On ne vieira pas ensemble ».

Rien de dramatique, en somme, même si Domenech a fait du théâtre, selon sa biographie.

Si je suis obligé de raconter des conneries pareilles, c’est que je me suis fadé tout-à-l’heure et en direct le discours de Sarko sur les « outres-mers » et que je ne peux même pas le commenter tellement l’ex Speedy-Sarko devenu zen et repentant ne paraissait pas convaincu de ce qu’il lisait.

Juste une petite remarque: même si les mères des Dom-Tom ont beaucoup d’enfants, ce ne sont pas obligatoirement des outres.

Question philosophico-métaphysique: vaut-il mieux une outre à moitié pleine, une outre à moitié vide, ou la vacuité d’un discours présidentiel.

A vous de voter.

 

 

 

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?