LIONEL JOSPIN, THE COME BACK.

Demain, jour de la saint Raymond Barre et Domenech, Lionel Jospin sort un bouquin intitulé: « Lionel raconte Jospin ».

Quand il était premier ministre puis en campagne pour la présidentielle de 2002, il racontait des salades.

Ce qui prouve indubitablement qu’un socialiste peut changer, même si ça prend du temps.

Un socialiste, certes, mais comme dit Brice Boutefeux, c’est quand il y en a beaucoup que ça pose problème.

Ce sidi, heureusement que Lionel revient sur le devant de la scène. Grâce lui soit rendue car ainsi le nombre de participants aux primaires du PS pour la présidentielle 2012 passe à treize, ce qui correspond exactement à la Cène, la bouffe que Jésus avait organisée pour ses douze apôtres.

Le jeu consiste maintenant à dire parmi la liste suivante qui est Jésus et qui est Judas. Je reconnais que pour Judas, ce sera dur, mais il faut bien départager les candidats.

Voici la liste: Aubry, Hamon, Montebourg, Emmanuelli, Moscovici, Peillon, Valls, Delanoë, Hollande, Royal, Dray, Jospin, DSK. (vous pouvez recompter, il y en a bien treize).

Le gagnant aura droit à un abonnement d’un an à un célèbre guide gastronomique: www.le-bouche-a-oreille.com, le seul guide qui, bien avant l’existence du Michelin et du Go et Millau a osé dire la vérité (si je mens) sur la qualité du célèbre resto de Nazareth où a eu lieu la Cène. Je cite: « l’hostie était sans sel et le pinard n’était que de l’eau changée en vin ».

Cote donnée par le guide de l’époque: Un chandelier à sept branches car même si la bouffe n’était pas terrible, la serveuse était réellement vierge. D’ailleurs, elle s’appelait Marie.

 


Répondre

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?