DEFICIT SNCF, REDUCTION DU NOMBRE DE LIGNES TGV.

Selon le journal satirico-anarchiste « Les Echos », la SNCF serait amenée à supprimer un certain nombre de lignes TGV pour des raisons de rentabilité.

La SNCF dément tout en reconnaissant qu’une réflexion sur un éventuel redéploiement des ressources disponibles prenant en compte l’évolution de la concurrence et des aléas divers est en cours. Si vous avez compris, merci de m’expliquer ce que ça veut dire. Les voies sur lesquelles circulent les trains sont décidément aussi impénétrables que celles du seigneur.

Faut dire que pour la SNCF la vie est duraille: si ses tarifs augmentent plus que l’inflation et si elle doit réduire son déficit en supprimant des lignes, ce serait à cause des hausses de tarif faramineuses de RFF (Réseau Ferré de France), le propriétaire et mauvais gestionnaire des rails sur lesquels circulent ses wagons moins plombés qu’en 39-45 mais autant que que son bilan.

Alors là, on arrive au bout du bout de la logique ubuesque de l’administration.

RFF est un établissement public, tout comme la SNCF. Les fonctionnaires de RFF arnaquent les fonctionnaires de la SNCF qui répercute les surcoûts et les emmerdements sur le contribuable-voyageur qu’il soit simple pékin ou entreprise.

Conclusion: Le fret par le rail qui devait désengorger le réseau routier, vous pouvez oublier. Les déplacements latéraux sans passer par Paris, vous pouvez oublier. Les voyages intra-régionaux par le rail, vous pouvez oublier.

Prenez votre bagnole.

Vous partiperez ainsi activement à rendre utiles des parasites comme les dirigeants politiques de la planète qui se réuniront à nouveau à Rio en 2012 (y’a 20 ans, y z’en discutaient déjà au même endroit) pour parler de l’utilité des transports en commun afin de réduire les émissions de CO2 . Vous permettrez à Renault de fabriquer des Clio en Turquie avec des moteurs électriques japonais. Ce qui permettra à la Turquie d’entrer plus rapidement dans l’Europe et d’acheter éventuellement des Rafales d’occasion au Brésil (où est né Carlos Goshn) qui finiront par remplacer les TGV car ils vont plus vite et ne volent pas dans le tunnel sous la manche où le risque de choc thermique peut être fatal pour la technologie française. Si voulez que je continue les conneries, pas de problème, mais toutes les bonnes choses doivent avoir une fin.  

Nous dirons donc que des fonctionnaires qui s’étripent entre eux, rien de nouveau. Mais remercions quand même RFF et la SNCF d’avoir démontré que la logique administrative nous amenait, in fine, à tourner en rond et n’être utiles qu’à sortir les ronds de nos poches pour leur permettre de s’amuser entre eux.

La boucle sera bientôt bouclée. C’est ce que je pensais en regardant tourner le train électrique sans voyageurs que j’ai offert à mon fils à Noël dernier.   

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?