RECUL MARTINE AUBRY SUR LA RETRAITE A 60 ANS.

Le parti socialiste ressemble fort au gouvernement: il y a un chef et pleins de lieutenants ou de ministres dont la seule ambition est de devenir calife à la place du calife.

Il y a une seule différence, mais d’importance. Au gouvernement quand Sarko n’apprécie pas une décision ministérielle, c’est le ministre qui recule alors qu’au PS, si un ou plusieurs prétendants au titre ne sont pas d’accord avec le chef, c’est Martine Aubry qui recule.

Ah Martine, si tu avances, si tu recules, comment veux-tu que…le P.S. se remplume ?

Ce sidi, un recul de cette importance prouve que Martine pourrait être un excellent ministre d’ouverture dans le prochain gouvernement de Sarko.

On pourrait, par exemple, lui créer un portefeuille sur mesure: « Ministre des Relations avec l’Opposition », ou de ce qui en reste. Il existe bien un ministre des relations avec le Parlement, lequel Parlement, entre Copé et les Sénateurs est entrain de devenir la seule force d’opposition à Sarko 1er.

Que voulez-vous, faut bien inventer un nouveau contre-pouvoir si on veut que le bordel politique continue à faire bosser tous les experts, analystes, commentateurs et autres présentateurs des différents médias.

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?