Archive pour 12 mai, 2010

ELOGE ET DEFENSE DE LA BRETAGNE

Vivant depuis quelques mois en Bretagne, je voudrais tordre le cou à certaines idées reçues.

- Le Breton est généralement mal habillé mais, contrairement à la légende, il ne porte pas de chapeau rond. C’est le breton qui est rond. La Bretagne est en tête de la consommation d’alcool par habitant. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi cette région.

- Le Breton ne s’encombre pas de parapluie. Vous n’en voyez jamais dans les rues, même quand il pleut, ce qui est finalement très rare. Le Breton porte une sorte de parka avec une capuche. Ceci prouve le sens pratique et le côté astucieux du Breton car même si la parka n’est pas la burka, la capuche peut servir de niquab pour les femmes. Pour les étudiants Rennais, la capuche leur permet de planquer leur visage sans porter de masque (ce qui serait répréhensible) pendant les manifs. La Bretagne est en tête du palmarès des manifs universitaires.

- Le Breton prend soin de son environnement. Les villes et villages sont aussi propres qu’en Alsace où réside l’Alsacienne qui s’est approprié le Petit Lu pourtant inventé par les bretons. Les routes sont parfaitement entretenues mais plus bordées de radars que d’arbres. C’est en Bretagne qu’il y a le plus de radars aux km.

- Le Breton est un précurseur. Il a connu la marée noire de l’Erika en 1999, bien avant la Louisiane, alors que d’habitude on dit que ce qui se produit aux Etats-Unis arrive dix après en France. A ce propos, ils ont eu également le Torrey Canyon et l’Amoco Cadiz. On peut dire que côté marées noires, le Breton a eu la « TOTAL ».

- Le Breton est authentiquement écolo car il utilise l’iode qui est un oligoélement naturel (notamment utile pour la thyroïde OG) alors que les UV, largement consommés dans le midi, sont cancérigènes. Les UV seront d’ailleurs interdits par le grenelle III. Le Breton est tellement écolo qu’ici, même les algues sont vertes.

- La Bretonne est saine car élevée à l’iode sur des parcelles de plage d’un minimum de 100 m2 par personne (d’où son appellation de « joli petit lot »), contrairement aux poulettes du sud qui sont élevées aux UV et en batterie sur les plages de la côte méditeranéenne.

- La Bretonne qui se baigne dans une vraie mer à 17 degrés garde le sein ferme et le téton saillant. Rien à voir avec la Varoise avachie sur sa serviette de plage et celle de ses voisins, obligée de piquer les glaçons dans le pastis de son mec pour obtenir un semblant d’érection mammaire.

- Le Breton a de la chance: il peut bouffer du homard bleu du channel sans Fred alors que le français moyen se tape Omar et Fred sur Canal.

Vive la Bretagne !

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?