DES FLICS ARMES DANS LES ECOLES !!!

Décidément, ce gouvernement ne recule devant aucune connerie pour essayer de démontrer qu’il s’occupe de notre sécurité.

L’envie de piquer des voix à l’extrême-droite est tellement obsessionnelle qu’elle annihile le peu de jugement qui reste à nos gouvernants malmenés par leurs échecs, les affaires dans lesquelles certains d’entre-eux baignent et le malaise social grandissant. Car prétendre que la présence d’un flic armé et en uniforme dans un établissement scolaire peut résoudre les problèmes de violence dans les établissements en question est d’une stupidité sans nom.

D’abord, pour les voyous extérieurs à un établissement dans lequel ils ont l’habitude de foutre le bordel pour le plaisir, c’est une véritable aubaine: ils sauront où trouver des armes pas trop chères. Et ensuite, les flics vont se plaindre d’être agressés. Que feront Sarko-Boutefeux après ? Ils enverront l’armée, les chars, les drones qui ne servent à rien contre l’AQMI ?

Ensuite, tout le monde sait que dans les prisons qui sont censés être des endroits sécurisés, les taulards se font apporter des portables, de la drogue et des armes. Alors, un flic dans un lycée…

Jeudi dernier, un violeur récidiviste doté d’un casier long comme le bras de Woerth ou de Chirac s’est tiré du tribunal de Nanterre bien que menotté à un banc. Alors, un flic dans un lycée…

Et enfin, le respect ça se mérite, ça ne s’impose ni par la loi ni par le port d’un uniforme. Comment voulez-vous que des ados respectent des flics qui font dix fois plus de fautes d’orthographe qu’eux quand ils rédigent leurs PV d’auditions ? (j’ai des preuves pour ceux qui en douteraient).

Les technocrates du ministère de l’intérieur s’immaginent peut-être qu’un flic dans un collège permettra d’inculquer aux jeunes le respect de l’uniforme. Si mon hypothèse est bonne, il y aura bientôt un flic par crèche. Et pourquoi pas un flic par testicule pour habituer les spermatozoïdes à l’uniforme pendant qu’on y est ?

J’ai une autre raison de ne pas accepter la présence d’un flic dans un établissement scolaire. Ayant un fils au collège, je pense qu’il aura suffisamment d’occasions d’avoir de « mauvaises fréquentations » sans que l’état lui en impose une de plus.  

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?