LE BORDEL AU PARTI SOCIALISTE

 Aujourd’hui a débuté la fête de la Rose à Soustons. Faute de goût: quand on dirige un parti dont l’emblème commence par un  »R », on évite Soustons, histoire de ne pas tenter les contrepéteurs.  

On faisait semblant de croire que l’unité était revenue au PS. Simple réflexe typiquement français dû au fait que l’UMP se fissure. Vae Victis. On tire sur les ambulances, qu’elles roulent à droite ou à gauche, ça fait partie de la tradition nationale.

C’était oublier Dame Nature que révèrent les écolos. Le PS se veut le parti de la Rose et les roses ont des épines. Et dieu sait s’il y en a dans ce parti: Ségolène, Delanoë, Hamon, etc.

Claude Bartolone vient de prendre son panard en plantant une épine supplémentaire dans le pied de Martine Aubry. Il a révélé l’accord entre Martine et DSK et précisé que les primaires le confirmerait.

Donc, comme d’hab, que de la tchatche et pas de scoop:

- on savait déjà qu’au PS les primaires étaient secondaires.

- on savait aussi, qu’à propos d’épine, selon les tabloïds américains et ses propres aveux, DSK en avait une dont il savait se servir.

Je sais, c’est bas, mais je suis bien obligé, en tant qu’observateur de la politique française de me mettre dans le même cas-niveau.   

 

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?