GEORGES TRON INVITE DE BOURDIN SUR BFM/RMC.

Ce matin, à 8H30, Georges Tron, ex-villepiniste et accessoirement secrétaire d’état de Sarko à la fonction publique était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM/RMC.

Parmi les sujets, il y avait l’indécence de la grève SNCF alors que les personnels ne sont pas concernés par la réforme des retraites et le scandale du maintien des régimes de retraites exceptionnels dont bénéficient nombres de catégories de fonctionnaires.

Malgré toute sa pugnacité habituelle, Bourdin, mdr (ou hilare pour les anciens), n’a pas pu obtenir une seule réponse de Tron qui a passé son temps à tourner autour du trône, pardon du pot. J’aurais bien dit du saint-siège, mais Bigard m’aurait taxé de « scatho ». (putaing, encore une faute d’orthographe).

J’exagère. Tron a quand même asséné une vérité première: « il y a des métiers spécifiques dans la fonction publique, donc, logique qu’il y ait des retraites spécifiques ». A contrario, ça veut dire que dans le privé, y’a pas de métiers « spécifiques » à la Tron.

Je ne peux pas tout vous raconter, car le discours de Tron était d’une vacuité complète. Si vous avez du temps à perdre devant l’ordi de votre bureau, vous pourrez toujours revoir cette caricature d’interview sur le net.

Ce sidi, il ne fallait pas espérer autre chose. Quand on s’appelle Tronc, il est normal de pratiquer la langue de bois. Il est d’ailleurs sûrement du bois dont on fait les flûtes, car, comme joueur de pipeau, il se pose un peu là.

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?