Archive pour 25 octobre, 2010

AFFAIRE BETTENCOURT TOME 3, SAISON 4.

Dans l’affaire Bettencourt, la juge Isabelle Prévost-Desprez est soupçonnée par le proc Philippe Courroye de transmission d’infos à la presse. Qui aurait cru que le proc n’aime pas la mécanique, lui qui fréquente les grosses cylindrées du pouvoir ?  

Le rouleau-compresseur de la justice à tendance à déraper quand le garde des sceaux s’occupe plus de se placer pour conduire le char de l’état en 2012 que des affaires courantes et nez-en-moins nauséabondes.   

Courroye aurait même accusé la juge de viol…du secret de l’instruction uniquement. Ce qui n’est déjà pas rien. On a déjà condamné des violeurs de trous de serrures pour moins que ça.

L’ Avocat Kiejman aurait soustrait des pièces alors que Bettencourt a passé sa vie à additionner les biftons.

Toute cette affaire confine au pitoyable et sent bon les égouts téléphoniques et les petits meutres entre amis du même monde.

A ce propos, dans quel Monde vivons-nous, comme dirait Gérard Davet dont l’appart vient d’être cambriolé. Sûrement par des amateurs de pièces détachées à conviction.

EXPULSION COLLECTIF JEUDI NOIR PLACE DES VOSGES.

Il y a deux jours une centaine de personnes ont été expulsées d’un immeuble qu’ils squattaient depuis un an, Place des Vosges à Paris.

Les CRS sont des gens comme vous et moi. Enfin presque, ou à peine, au choix. Faut quand même les comprendre.

Ils sont tellement matraqués par la pub, qu’ils ont confondus la nouvelle ligne bleue de Carrefour (là où leurs ancêtres foutaient le bordel dans la circulation) et la ligne bleue de la place de Vosges sur laquelle leurs ancêtres avaient le regard fixé.

L’hérédité, c’est aussi lourd à porter qu’un casque, un bouclier ant-émeutes, une matraque et un neurone. 

MELENCHON A TRAITE PUJADAS DE SALAUD.

Que Mélenchon traite Pujadas de salaud ne mérite pas qu’on s’étende sur le sujet.

Par contre, que Mélenchon, homme cultivé s’il en est, dise que Pujadas est un laquais est une erreur navrante.

A ma connaissance, Pujadas n’a jamais écrit dans le Canard. Quand il « interview » Sarko, il ferme son bec sur les sujets les plus importants du moment, et sa présentation du JT a plus la consistance d’une soupe qu’il sert aux »grands » du pouvoir que la fermeté d’un canard laqué.

Mélenchon ferait mieux de regarder Jean-Pierre Pernaut qui fait la promo du canard landais un jour sur deux. Le deuxième jour étant réservé à la promo de l’oie laquée, façon Bernie. 

Pour info: le resto préféré de Sarko est un resto chinois:  » Le Tong Yen » dans le 8 ème à Paris.

DECES DE GEORGES FRECHE.

Le Cercle des grandes gueules disparues s’agrandit.

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?