LE PORTE-AVIONS « CHARLES DE GAULLE » ENCORE EN RADE.

Le seul porte-avions français (même quand il n’y en a qu’un, ça ne va pas…comme aurait dû dire Brice Boutefeux) est encore en rade.

Un porte-avions qui bat régulièrement de l’aile, c’est ça le génie technologique français.

Rassurez-vous, les 20 milliards qu’ont coûtés la fabrication de ce « machin » (expression favorite du Grand Charles pour les trucs qui ne servent à rien, comme l’ONU) flotteront un jour, ainsi que les centaines de millions de réparations et d’entretien annuel. Les monnaies deviennent toujours flottantes, un jour ou l’autre, alors que pour les bateaux militaires, ce n’est pas obligatoire.

En biftons de 10 €, ça permettrait de couvrir la Méditerranée et d’aller à pied sec de Dunkerque à Tamanrasset selon le souhait du Grand Charles.

Même Liliane de Bettencourt ne pourrait se le payer pour aller sur son île privée, c’est vous dire…

Les concurrents de la Route du Rhum devraient mettre entre 7 et 15 jours pour rejoindre Pointe-à-Pitre. Le fleuron de la marine française à mis 27 jours pour faire Toulon-Toulon.

Faut croire que les marins du « Charles De Gaulle » ont du mal à quitter le petit chicago.

Le navire-école « Jeanne d’Arc » était une pucelle avec qui on avait envie de s’envoyer en mer.

Le « Charles de Gaulle », est un charlot qui fait marrer (bof!) le monde entier.

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?