INTERVIEW SARKOZY 16 NOVEMBRE 2010.

Le roi Sarko 1er étant lassé du remue-ménagerie provoqué dans sa cour par le remaniement du 14 novembre décida de convoquer sa basse-cour au théatre de l’élysée le 16 novembre pour leur conter quelques histoires amusantes: bouclier fiscal, dépendance, sécurité, etc.

Il y avait, en tant que journalistes, pardon, présentateurs TV:

- Claire Chazal qui jouait les oies blanches.

- David Pujadas qui jouait le petit roquet.

- Michel Deni sot qui bandait comme un cerf de faire partie du cheptel.

Sur la forme, force est de reconnaître que le nouveau Sarko a été meilleur que Sarko 1er. Ce qui me rappelle un proverbe chinois du vieux sage Hu Jintao Tseu (arrière-petit-cousin de Lao Tseu):  » Si le nouveau Sarko arrive le 16 novembre, le Beaujolais nouveau arrivera le 18 novembre ».

Sur le fond, nous dirons simplement:  » Quid satis expectat, propera cuncta videt », ce qui veut dire « qui vivra après 42 ans de boulot verra ».

Si j’insiste sur le latin depuis quelques temps, c’est par respect pour notre président qui, depuis sa visite papale, émaille ses discours de citations latines. Hier encore, devant la france entière, sur trois chaines télé, il a dit: « expressis verbis », sans donner de traduction. Pas besoin, car Sarko sait depuis longtemps que tous les français le comprennent.

Aujourd’hui, en apprenant que Charles Millon, ancien ministre de la défense, a confirmé devant les juges que la vente de sous-marins au Pakistan à l’époque du tandem Balladur-Sarkozy avait donné lieu à des rétro-commissions destinées à financer la campagne de Ballamou, il s’est contenté de dire: Vade Retro Commissions. C’est beau comme de la rom antique !

Pour conclure, nous dirons:

- attention, un Fillon peut cacher un Millon.

- attention Nicolas, Vae Victis.  

 

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?