Archive pour 27 décembre, 2010

LE PODIUM DES DENTS D’OR 2010 DE L’EDENTE MORDANT.

Il y a eu inflation « d’affaires » politico-économiques en 2010 et l’année n’est pas finie.

Comme j’en ai déjà souvent parlé sur un mode satirique, j’ai décidé, pour changer un peu, de choisir dans ce tas d’immondices trois personnes méritantes pour lesquelles une réhabilitation me paraît indispensable. 

La Dent de bronze est décernée à Liliane Bettencourt pour son courage et son abnégation lors de l’affaire « Woerth-Bettencourt ». En effet, compte-tenu du nombre de requins qui tournaient dans le bocal de cette pauvre vieille, cette affaire aurait pu s’intituler « les dents de la mer ». Au fil de l’eau, c’est devenu « les dents de la grand-mère » et les spectateurs ont déserté les salles. Notre bien-aimé Carla’s husband » (encore à prouver), a bien compris le calvaire subi par mémé Loréal puisqu’il a décrété que « la dépendance » serait son grand chantier pour 2011. Pour l’indépendance des médias, de la magistrature et du parlement, circulez, on verra plus tard.

La Dent d’argent est décernée à Brice Boutefeux (Hortefeux sur ses papiers d’identité nationale et d’après ses empreintes génitales). Il a été injustement condamné en 2010 pour la désormais célèbre déclaration qu’il a faite en 2009 à Seignosse (avant, le bled s’appelait Seignosse Le PenOn, vous pouvez vérifier): « quand il y a un, ça va, c’est quand il y en a beaucoup que ça pose problème ». Les juges ont considéré qu’il s’agissait d’injures raciales. Boutefeux a affirmé qu’il faisait une plaisanterie sur les auvergnats. Si les juges parlaient un français normal au lieu de leur charabia juridique , ils auraient compris que Boutefeux ne faisait pas une « déclaration », mais une « métaphore ». Il voulait simplement dire qu’un arabe ou un black, c’est comme un auvergnat, et donc comme un français. Ce pays n’a plus aucune considération pour les poètes et les humoristes. 

La Dent d’Or est décernée à Fadéla Amara (auvergnate de naissance). Après avoir été présidente de « ni Putes ni Soumises », elle s’est soumise aux sirènes du pouvoir et est devenue secrétaire d’état à la Ville. En guise de remerciements, elle a été virée lors du dernier jeu de chaises musicales du gouvernement. Je trouve ça parfaitement dégueulasse car elle n’a rien fait, mais strictement rien pour la politique de la ville. Tout ce qu’on peut dire, c’est que cette nana a fait le sacrifice de mettre son appart de fonction de 120 m2 dans le VII ième arrondissement de Paris à la disposition de ses frères nécessiteux. Elle vit dans un modeste HLM du XIIIème, dit chinatown ou territoire des grands frères Tang, à la limite de ce que les parisiens appellent le périph. De l’autre côté, c’est la campagne, la banlieue du Val de Marne où les taxis se font de plus en plus rares. En tant que secrétaire d’état à la ville, elle ne pouvait décemment pas habiter en banlieue, même si le 9-4 n’est pas le 9-3. Une telle cohérence mérite le respect, d’autant que ses deux apparts sont sur la « Rive Gauche ».

A propos des ministres qui prêtent à leur famille les apparts de fonction payés par le contribuable, vous pourriez me rétorquer que Christian Estrosi a fait de même avec sa fille. Vrai. Mais la différence entre Estrosi et Amara, c’est que le motodidacte (merci au Canard Enchaîné) aurait du mal à nous convaincre qu’il n’est « ni pute, ni soumise ». De plus, je ne vois pas pourquoi on lui filerait une récompense. Il a démontré qu’il était devenu assez grand pour se servir tout seul.

Le Grand Prix du Jury ira cette année à Laurent Gbagbo qui aura droit à un dentier en or, une salle de bain équipée de robinets en or et des chiottes assorties dans lequelles il disparaîtra quand il sera l’or. « La folie des grandeurs » chez ceux qui se croient puissants sera toujours là Monsieur Gérard Oury.

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?