GBAGBO, BENIN, CAP VERT, SIERRA LEONE, JACK LANG.

Il n’aura échappé à personne que « la communauté internationale », ce machin fictif, se fout ouvertement de la gueule de ce furieux de Gbagbo.

Pour négocier, pardon, pour palabrer , ils ont envoyé un mec du Bénin dont la langue officielle est le français, un mec du Cap Vert dont la langue officielle est le Portuguais et un mec de la Sierra Leone dont la langue officielle est l’Anglais. Juste pour être sûr que le coucou des urnes ivoiriennes (au passage, vous voyez qu’il n’y a pas qu’en france que ça ne sert à rien de voter) ne vienne pas dire à postériori que la traduction était mal faite et qu’il n’avait pas compris qu’il devait se barrer.

Pour faire bonne mesure, un autre lang a été mis sur le coup: l’ex-pote de Bagbo, Jack Lang qui lui a dit par télé interposée:  » Laurent, il est temps de partir et de sortir par le haut ».

C’est à ce genre de détail qu’on reconnaît un ami. Jack n’a pas dit à Laurent de sortir par le siège qu’il occupe illicitement. Jack sait que par le siège, c’est toujours plus douloureux, surtout si on a pas le cul béni comme Sarko et Bigard.

   

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?