Archive pour décembre, 2010

WIKILEAKS, L’ARCHETYPE DU NON-EVENEMENT.

Un gus nommé Julien Assange, patron du site Wikileaks a récupéré un paquet d’infos de valeurs inégales sur la diplomatie internationale, les banques, etc.

Beaucoup de gens crient au charron, prétextant que les infos en question ont été volées et peuvent servir aux terroristes. Qui nous dit que les infos balancées régulièrement aux journaux français (Canard Enchaîné, Le Monde, etc.) par tel conseiller ou sous-secrétaire d’état n’ont pas été piratées dans l’ordi de leur boss ou en lisant leur courrier (certains ministres ne savent pas plus utiliser un ordi que parler anglais) ? Ce ne serait pas du vol ?

Sur le devant de la scène, on trouve des oies blanchies sous le harnais comme MAM qui joue la vièrge (rôle de composition) effarouchée. Nouveau job oblige.

Wikileaks nous apprend quoi ? Que les diplomates traitent les chefs d’états ou de gouvernements de nom d’oiseaux. Que Sarko est susceptible et autoritaire, que Berlusconi est un queutard. On a pas besoin de wikileaks pour critiquer et se foutre de la gueule (brocarder si on est poli) des pantins qui nous gouvernent.

Wikileaks donnerait du grain à moudre aux terroristes ? Mais Wikileaks n’existait pas lors des attentants du 11/09/2001 contre les Twin Towers, ni des attentats de Madrid en 2004 et de Londres en 2005.

Wikileaks a « révélé » l’existence du centre de télécommunications international de Lanion-Perros. Benjamin Bayard à confirmé dans son interview du 10 décembre à C’à dire que des centaines de milliers d’opérateurs téléphoniques dans le monde connaissent l’existence et le fonctionnement de ce noeud stratégique de communications. Les terroristes et les autres n’ont qu’à se baisser pour ramasser les infos qui traînent partout.

Venons-en au fond, comme disent les enrobés de la « justice ».

Que l’accès à l’info ou à la culture soit contrôlé dans les pays totalitaires, c’est dans la logique de leur système.

Par contre, en démocratie, je ne vois pas ce qui peux motiver le fait qu’une élite arrogante s’arroge le droit de détenir seule des infos aussi stratégiques que « Sarko était d’accord avec la guerre en Irak ». D’ailleurs, un homme politique qui n’a pas une gueule de Janus n’a aucune chance de réussir.

Démocratie vient du grec dêmos et veut dire « peuple souverain », terme qu’on retrouve dans « la Marseillaise », la chansonnette qu’Anelka a toujours refusé de pousser.

Daladier a interdit les journaux communistes, Hitler a ordonné l’autodafé de tous les bouquins qui auraient pu donner matière à refléxion au peuple allemand et l’Afghanistan interdit l’école aux filles pour éviter qu’elles deviennent moins con que les talibans.

Et maintenant, on laisse les sites de cul sur le net et on censure les sites qui relatent ce qui se dit dans le secret des « chiottes diplomatiques ». Quand on est poli, on dit « cabinets diplomatiques ». Mais, quelque soit le terme employé, on s’aperçoit que ça pue.

Le paradoxe, c’est que ceux qui ne veulent pas que certaines infos tombe entre les mains d’un public certainement trop con pour comprendre ne se gênent pas pour pomper tout ce qu’ils peuvent comme renseignements: multiplication des caméras de surveillance, des écoutes téléphoniques illégales, des fichiers, de l’utilisation frauduleuses des « fadettes ».

La réalité, c’est que la diplomatie n’aime pas qu’on regarde sous ses jupes contrairement à la Fanette de Brel.

Diplomatie ne rime ni avec avec poésie, ni avec démocratie.  

MARINE LE PEN, NOTRE NOUVELLE JEANNE D’ARC.

Nos journaleux ont besoin d’une polémique par semaine pour leur pitoyable pitance.

La dernière en date concerne Marine Le Pen qui compare les prières de rue des musulmans à l’occupation de la france.

Elle n’a pas complètement tort. Moi-même, j’ai dû faire quelques détours lorsque j’étais à Marseille, certaines ruelles du côté de la Porte d’Aix étant occupées par des croyants du croissant.

D’autre autre côté, il m’est arrivé un jour de ne pas pouvoir traverser la place Saint-Pierre à Rome. Elle était occupée par des croyants de la croix qui écoutaient une sorte de muezzin en blanc perché sur un balcon.

Plus récemment, j’ai dû suivre, en roulant au pas pendant un bon kilomètre, une cohorte de cathos qui occupaient une départementale publique allant du centre du bled au cimetière.

Pour éviter que cette nouvelle guerre de religion embryonnaire se développe, je propose une solution simple et oecuménique.

Les musulmans prient dans la rue car ils n’ont pas de lieux de culte.

Ils y a plein d’églises vides car il y a de moins en moins de cathos qui pratiquent.

Que l’église catholique et romaine revende une partie de son patrimoine immobilier au grand rabbin de france. Al Quaida financera la transformation des clochers en minarets et les suisses seront chocolat.

   

 

LE PORT DU NIQAB EST AUTORISE AU VOLANT.

Le tribunal de police de Nantes vient d’annuler le PV qui avait été collé à l’une des compagnes (impossible de savoir laquelle, évidemment) de Liés Hebbadj, polygame notoire,alors qu’elle conduisait au périscope islamique.

Voilà une nouvelle qu’elle est bonne !!! Ce jugement va certainement faire jurisprudence car Boutefeux et le parquet n’on pas fait appel, contrairement à l’affaire des 7 nains en costumes de flics qui ont bafoué la loi selon le tribunal de Bobigny.

On va tous pouvoir conduire à la vitesse qu’on veut en portant une cagoule ou un collant bien fixé aux cheveux (les chauves devront utiliser de la colle hallal).

Grâce au Niqab on va niquer les radars.

FLICS DE BOBIGNY OU D’AILLEURS INTOUCHABLES, SARKO EN INDE.

L’actualité a parfois des télescopages savoureux.

Sarko a passé quatre jours en Inde et tente parfois de causer english.

Deux cents flics ont manisfesté parce que sept de leurs collègues ont été condamnés pour avoir piétiné la loi et Brice Boutefeux défend tout ce beau monde.

Conclusion:

- on vient d’avoir la preuve qu’en france les flics sont « intouchables ».

- en Inde, on sait que les vaches sacrées sont « intouchables » (Avec son cri de guerre, Brassens se serait régalé).

- aux USA, à l’époque d’Eliot Ness il y avait les  »Intouchables » . En français, ça se traduit par  »Incorruptibles » !!!

LES TROIS SINGES DE LA SAGESSE ET L’ETAT FRANCAIS.

Vous connaissez tous les trois « singes de la sagesse ». L’un se couvre la bouche avec les mains, l’autre les oreilles et le dernier les yeux.

Boutefeux a déclaré péremptoirement qu’il n’y avait pas de pagaille en IDF alors que 3000 automobilistes franciliens étaient dans la neige jusqu’aux essieux. Ces irresponsables étaient probablement sourds ou aveugles pour ne pas avoir vu à la télé ou entendu à la radio les recommandations de météo-france. Ou alors ils revenaient de vacances à Moscou, en bons supporters de Fillon.

Il y a peu de temps, Borloo affirmait à tous ceux qui faisaient la queue devant les pompes à essence (quand elles étaient ouvertes) en écoutant leur auto-radio qu’il n’y avait pas de pénurie de carburant.

Sarko parle d’un pouvoir d’achat qui ne s’améliore pas, d’une Dalle d’Argenteuil qui l’attend toujours, de promesses gravées dans le marbre de Gandrange, de ventes de rafales jamais réalisées, de zéro SDF, etc..

Les trois composantes de l’état sont l’exécutif, le législatif et le judiciaire.

Le judiciaire a les yeux bandés par définition (la justice est réputée aveugle) et le législatif majoritaire vote comme un seul homme (le président) en fermant les oreilles aux demandes de ses électeurs. Nous avons déjà deux ressemblances avec nos singes.

Pour accéder à la sagesse absolue, il suffirait que l’exécutif apprennent à fermer sa gueule de temps en temps ou a minima (en latino-Sarko) à l’ouvrir à bon escient.

Et pour atteindre le Nirvâna (Sarko rentre d’Inde), il ne restera plus qu’à demander à nos singes savants comment on fait pour réaliser une véritable séparation des pouvoirs et faire en sorte que les politiques arrêtent leurs singeries.

Au fait, sur la planète des singes, on ne vote pas. A réfléchir… 

 

 

  

AH, ELLE EST BELLE LA POLICE, N°2 !!!

En repensant aux 7 cow-boys de Bobigny, I had a flash (ball) qui m’a remis en mémoire l’affaire de Bishwiller (Alsace).

En début d’année, 6 flics ripoux ont été condamnés pour corruption et escroquerie. En fait, ils rackettaient les commerçants, comme n’importe quel voyou.

Deux conclusions s’imposent:

1) L’un des ripoux a déclaré qu’en 22 ans de service, il pratiquait ce genre d’arnaque et qu’il n’avait pas eu de problème.

Je suggère donc à Boutefeux de mettre en oeuvre le vieil adage anglais: « the best thiefers are the best police ». Je sais que Boutefeux ne parle que l’auvergnat, mais il lui suffit de demander la traduction à Sarko qui maîtrise parfaitement l’anglais à défaut de la vente de rafales. En clair, supprimer l’IGS qui semble un peu lente par le TGV, groupe constitué de Truands et de Grands Voyous. Ils iront sûrement plus vite que l’IGS, car ils disposent de plein d’indics chez les flics.

2) A Bishwiller, ils étaient 6. A Bobigny, ils sont 7. En moins d’un an, la criminalité dans la police a augmenté de 16,6 %.

Que fait la police, bordel !!! 

  

AH, ELLE EST BELLE LA POLICE !!!

Hier, à Bobigny, 7 mercenaires de la police ont été condamnés pour quelques bricoles:

Ils avaient accusé un pékin innocent d’avoir renversé un de leur collègue alors que c’était par une voiture de flics, un peu tabassé le pékin qui, au passage, risquait la perpétuité, et fabriqué des faux PV d’audition.

Si ces pauvres flics ne se sont pas dénoncés, c’est simplement parce qu’ils craignaient les réactions de la police dont ils connaissent un peu les méthodes.

Fausses preuves, tabassages, dénonciations calomnieuses, c’est monnaie courante. Il n’y a pas de quoi fouetter un greffier, comme on dit dans les prétoires.

Ce qui lamentable, c’est la manifesfation corporatiste des flics (200 selon la police, 22 selon les observateurs de l’ONU) contre la décision judiciaire. Les 7 cow-boys condamnés étant manifestement coupables, la seule interprétation de cette manif est: on s’est toujours assis en toute quasi-impunité sur les lois qu’on est censés faire respecter. Pourquoi nous enlever maintenant ce privilège ? On comprend leur frustration.

Ce qui est enore plus lamentable, c’est la déclaration de Brice Boutefeux: « le jugement peut légitimement (mot qui vient de « loi ») apparaître comme disproportionné ». Bel exemple du chef qui défend ses troupes au détriment de l’intérêt général et de la prétendue indépendance des pouvoirs. On se croirait chez les Marines: « Semper Fi », comme dirait le latino-Sarko.

Un ministre de l’intérieur responsable et honnête aurait dû dire:  » Même dans la police, il y a des brebis galeuses. La Justice a tranché et nous devons respecter sa décision. Nous ferons le nécessaire pour que, dorénavant, ce genre de comportement inadmissible de la part de représentants de l’ordre et de la loi ne se reproduise plus ». Même s’il ne pourra jamais y parvenir.   

AFFAIRE BETTENCOURT, WOERTH, SUITE MAIS PAS ENCORE FIN.

Oyez, oyez bonnes gens, il n’y a plus d’affaire Bettencourt.

Jésus, Marie, Joseph, c’est un vrai miracle et pile le jour de la Saint-Nicolas !!! Heureusement que Sarko fréquente le vatican.

Liliane et Françoise ont décidé de se pacser fiscalement et d’arrêter les frais de justice.

A la place des avocats, je porterais plainte pour manque à gagner.

Patrick de Maistre et François-Marie Banier ont reçu, de leur côté, l’auréole des saints innocents de la part du nouveau couple l’oréal.

Il paraît même que tout ce beau monde va se retrouver pour le repas de Noël sur l’île d’Arros qui sera, pour l’occasion, rebaptisée provisoirement  »Ile de la réunion », du nom d’une zone de non-droit selon de nombreux avocats métropolitains. Le hasard des jeux…de mots ?

De Maistre et Banier passeront les plats, mais la vraie question est: garderont-ils une place à table pour « l’ouvrier de la onzième heure », Eric Woerth ? 

  

ANNE-SOPHIE LAPIX, TELETHON.

Les présentateurs (trices) télés s’améliorent petit à petit.

Tout le monde sait que le téléthon est un programme destiné à recueillir de l’argent pour, en principe, lutter contre la myopathie et, plus généralement, les maladies neuro-musculaires.

Dans l’émission Dimanche + qu’Anne-Sophie Lapix présentait aujourd’hui, elle s’est essayée à faire de l’humour noir (pour le plus grand bonheur d’Anelka certainement).

Elle a déclaré:

« cette année, le téléthon a moins bien marché »… 

Bravo Anne-Sophie. Cependant, pour être complète, vous auriez pu ajouter que les français ont préféré regarder les gambettes des postulantes au titre de miss france sur TF1.

Là, on aurait applaudi des deux mains. 

ANELKA RACISTE ?

Anelka est un dangereux récidiviste.

Déjà, en 2009, lors d’une inteview à « 20 minutes », il déclarait  » la france est un pays hypocrite » et « je ne veux pas payer 50 % de ce que je gagne. L’argent que je gagne est pour mes enfants ». A l’époque il n’avait qu’un môme, soit une petite erreur de 50%. Les maths sont pourtant enseignées à l’INF Clairefontaine.

Qu’il paye ses impôts en Angleterre n’est pas un problème en soi. C’est un décision personnelle. Nombre d’autres sportifs, français nés en france comme lui, font de même: Suisse, Monaco, etc. La différence, c’est que les autres ont la décence de fermer leur gueule.

Fin du mois dernier, il insiste chez « les Inrockuptibles:  » Quand on ne gagne pas, en france, on parle tout de suite des religions, des couleurs ».

Procès d’intention. Dans la sélection française au mondial 2010, il y avait 10 joueurs « blancs » (dont deux gardiens remplaçants) sur 30 retenus par Domenech. Suite au fiasco qu’on a connu, il eut été logique qu’il y ait deux fois plus de critiques à propos des blacks, beurs ou musulmans qu’à propos des blancs dont le temps de jeu s’est situé plutôt autour de 20 %. Les maths sont pourtant enseignées à l’INF Clairefontaine. 

Si ce calcul débile ne s’est pas produit, c’est que les amateurs de ballon se foutent de la couleur et de la religion d’un joueur. Ils considèrent les qualités indivuelles du joueur et sa capacité à jouer collectivement. C’est pourquoi nous sommes nombreux à considérer qu’Anelka est techniquement un bon joueur mais ne sera jamais un grand joueur.

En plus de son problème avec les maths, Anelka a un problème de vision. Il ne s’est pas rendu compte qu’il avait été invité en équipe de france par des sélectionneurs « blancs », les deux dernières fois par Domenech. C’est peut-être à cause de ce problème de vision qu’il marque si peu de buts sous le maillot bleu. Ou alors il est daltonien et confond la couleur de son maillot avec celles des adversaires.

Devant un tel comportement raciste et méprisant vis-à-vis de la population française black-blanc-beur, j’ai envie de le traiter de « footballeur à la mode Mondial 2010″.

Comme il prétend défendre cette couleur, je conseillerais aux entraîneurs européens de le mettre sur leur « liste noire ».

Enfin, à longueur d’interviews, Anelka se plaint d’être remarqué à cause de sa Ferrari. Qu’il achète une Maserati, noire de préférence, et il sera peinard. Si Anelka avait été une lumière, même noire, il aurait dû y penser de son propre chef, lui qui aime tant la discrétion.

Si son objectif est d’attiser les haines raciales et religieuses en france depuis sa perfide albion préférée (une sorte de Djihad décidé depuis sa conversion), c’est qu’il est coaché car je ne crois pas assez intelligent pour le faire seul. 

Signé: un mec qui n’est pas hypocrite. 

1234

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?