MAM DEMISSION, SAISON 2.

Sur ce blog, dans un papier du 7 février, je donnais trois mauvaises raisons pour lesquelles MAM devait démissionner. 

A la lueur de l’oubli du commerce familial avec Aziz Miled, on pourrait penser que l’une de ces raisons ( garder un ministre atteint d’Alzheimer pourrait nuire à la santé de la république française) n’est pas si dénuée de sens.

Que nenni ! Erreur votre honneur ! Le rachat par les parents de MAM des 87% des parts qui leur manquaient d’une SCI dans laquelle Aziz Miled était majoritaire est évidemment du domaine de la vie privée de la famille Marie.

Ce point est incontestable et je suis triste de voir que des journalistes comme ceux du Canard Enchaîné essaient d’avoir la peau de MAM sans que Brigitte Bardot ne lève le petit doigt. Entre vieilles peaux, un minimum de solidarité serait pourtant logique. Mais la priorité de B.B, c’est la peau des phoques. Et comme personne n’a attaqué Frédéric Mitterrand quand il a déclaré en janvier 2011: « dire que la Tunisie est une dictature univoque me semble exagéré »…  

Au fait, pourquoi tout ce bordel autour d’une bricole qui n’a pas coûté un rond au contribuable français ? J’ai connu largement pire dans une société privée (Philips Eclairage) dont le président honoraire s’est fait installer gratos l’éclairage de sa résidence non moins privée en banlieue parisienne. Et en plus avec du matos concurrent.

Explications des jaloux mal intentionnés:

- MAM a menti en disant qu’elle était en vacances et n’avait pas eu de contacts politiques alors qu’elle a passé un coup de bigo à Ben Ali. Et alors ? Elle voulait appeler Moubarak est s’est simplement gourée en utilisant le répertoire de son portable. Pour des raisons de sécurité compréhensibles, les noms des présidents ne sont pas indiqués. Il y a simplement: dictateur N°1, dictateur N°2, etc. De quoi se tromper.

- MAM a trimbalé ses parents dans le jet privé de Azid Miled. Et alors ? Au moment où Sarko fait de la dépendance des vieux son nouveau cheval de bataille, vous auriez voulu que MAM fasse faire le trajet à ses parents en fauteuils roulants ? Là, pour le coup, elle aurait été virée pour sabotage du principal projet présidentiel des 14 mois à venir.

- MAM sait que la transmission d’héritage n’est pas taxée autant en Tunisie qu’en france. Et alors ? Vie privée, on vous dit !

La nouvelle raison pour laquelle je demande la démission de MAM est plus étayée: MAM savait obligatoirement et depuis longtemps que le bordel allait s’amplifier en Tunisie. Son père a 94 ans, sa mère 92 ans. L’espérance de vie en france est de 85 ans pour les femmes et de 78 % pour les hommes, ce qui a servi a justifier l’allongement de l’âge de départ à la retraite.

Pour assurer sa retraite dans une SCI tunisienne, elle a attendu le 30 décembre 2010, date de la fin des dattes du régime tunisien (en Tunisie, y’a pas de régime de haricots), et  n’a pas pris en compte les statistiques de mortalité. Si elle avait été conséquente il y a longtemps qu’elle aurait dû réaliser la transaction.

Comment confier des responsabilités nationales à quelqu’un d’aussi imprévoyant ?   

 


2 commentaires

  1. ROBERT OUDIN dit :

    Sarkozy cherche à virer MAM et tous ceux (ou celles) qui le tiennent pas les carlettes. Sarkozy fut selon certains informateur du canard enchainé.

    La question a se poser à chaque fois est: « à qui profite le crime? ».

    Bon allez, moi, je disparais une fois encore…

  2. Tout à fait exact.
    Les « carlettes », c’est bien les petits trucs qui pendouillent au-dessus des talonnettes ?
    Dans la langue de Carla, OUDIN se dit bien HOUDINI ?

Répondre

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?