MY NAME IS GHOSN, CARLOS GHOSN.

Le patron de Renault vient de présenter ses excuses à trois de ses cadres qu’il prenait pour des espions. Il a également dit qu’il les dédommagerait.

Espérons qu’en guise de money il leur filera plus qu’un penny.

Cesidi, pour un fabricant de bagnoles, se faire mener en bateau, c’est quand même un comble.

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?