Archive pour 1 avril, 2011

1er AVRIL.

Il est communément admis que le 1er avril est le jour du « poisson » (en plus, cette année ça tombe un vendredi), ce qui me donne l’occasion de fustiger la fourberie de l’église catholique et de rétablir la vérité.

L’église catholique et romaine a choisi de faire de la croix l’emblème du christ.

Résultat: des croix, il y en a partout: dans les églises, dans les maisons des croix-yants, le long des chemins, sur le bord des routes en Bretagne où elles causent plus de morts que l’alcool, à Berny (pour que les parisiens ne soient pas jaloux des bretons), sur les registres de vote de La Réunion, dans les QCM d’embauche des flics, etc..

Elles sont de bois, de fer, gammées, de Malte, de Lorraine, de Saint-André et même de Provence. Parfois, elles sont « grand-croix » quand elle sont sur la poitrine de grands hommes comme Marcel Dassault, Chirac, Sarko, ou jacques Servier, le gus qui a aidé à remplir les cimetières, ces lieux où on a pris la mauvaise habitude de mettre des croix sur les tombes.

Bref. Sachez qu’en fait c’est une arnaque car le véritable symbole du christ était initialement le poisson. Ce qui est logique car tous les grands pêcheurs, même devant l’éternel, vous diront qu’ils ramènent plus de poissons que de croix dans leurs filets. Preuve supplémentaire, Jésus était originaire de nase-arête.

A postériori, il est facile de dire que l’église catholique a fait une connerie en remplaçant un poisson par une croix pleine de clous. Mais quand même. Ne pensez-vous pas que les églises seraient pleines si on proposait aux fidèles une belle daurade en croûte de sel au lieu d’une hostie sans saveur ?

Pourquoi une daurade en croûte de sel plutôt qu’une daurade au four ou au fenouil ? Tout simplement pour respecter l’histoire de la religion catholique. Nous savons tous que la femme de Loth a été changée en statue de sel. Or, déjà à l’époque, la queue de Loth était, paraît-il, très appréciée du côté de Sodome. L’orthographe évoluant, nous parlons maintenant de « queue de lotte ». Ce sont les conséquences de la tradition orale…si on en croit Rachida Dati.

Autre avantage du respect de l’histoire: si le poisson était servi toutes les semaines dans les églises, les guides gastronomiques seraient obligés de renouveler leur vocabulaire et de choisir dans une autre gamme de qualificatifs style: c’est à se mettre à genoux, le baba au rome est divin, un foie de fugu pareil ça vous envoie plus rapidement au 7ème ciel que Fukushima…

Je connais l’un de ces guides ,le Bouche à Oreille, qui a pris les devants (sûrement un visionnaire ou un illuminé): ils cotent les restos qu’ils testent en chandeliers au lieu de mettre des étoiles. Ils n’auraient donc pas de mal à se convertir pour évaluer les églises, surtout si les curés leur servent quelques pets de nonnes mineures  »à la Berlusconi » en guise de dessert.

Jésus n’était pas un poisson puisqu’il marchait sur l’eau (savait pas nager). Mais Jésus est né un 1er avril, ce qui prouve bien que le christianisme n’est qu’une vaste blague. 

CQFD.

   

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?