DSK OU DSQ ?

DSKul est un incompris.

En 2008, il se tapait une collaboratrice nommée Piroska Nagy. Pas besoin de s’appeler Miroska pour deviner que Nagy, une hongroise, appartenait aux classes dites « supérieures » ou « aisées ».

DSKul, attaqué sur son côté bling-bling trop semblable à celui de Sarközy de Nagy-Bocsa, voulait se démarquer de Sarko.

Pour démontrer à ses détracteurs qu’il était un véritable socialiste et qu’il ne rechignait pas à se rapprocher du « petit peuple » il aurait donc essayé de se taper une femme de chambre.

La femme chambre qui a déclaré que DSKul est sorti à poil de la salle de bain ne sait peut-être pas que c’est normal. En france, il est de notoriété publique qu’il défroisse ses fringues dans la salle de bain en laissant couler l’eau chaude pour faire de la vapeur.

Et si c’était un « piège à queue » ? Il y a bien des « pièges à cons ». Et DSKul n’est pas un hongre.

  

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?