LUC FERRY, PHILOSOPHIE, LIDL, STEACK HACHE.

Il paraît que nous avons un philosophe contemporain qui s’appelle Luc Ferry. A vue de nez, il est aussi philosophe que BHL est écrivain, mais admettons.   

Donc, notre philosophe Luc Ferry qui colle à l’actualité grâce à sa présence permanente sur les plateaux télés (plus de 35 heures par semaine en comptant la préparation, le maquillage et surtout la coiffure), vient de nous asséner une sentence qui vaut bien les 4500 € mensuels qu’il pompait à l’éducation nationale sans rien branler. Tout comme tant d’autres qui ne se sont pas fait épingler. Mais, même si c’est inégal (par rapport à ceux qui bossent dans le privé), c’est légal.

Il a dit, en substance (c’est comme ça qu’on cause dans la stratosphère philosophique):

Un steack haché de chez LIDL va toujours plus loin dans l’intestin qu’un melon accroupi de Pierre DAC. Et même si le melon est laxatif, il nous fera toujours moins chier qu’un philosophe arabe qui reste assis.

Désolé, mais faut être philosophe pour comprendre cet aphorisme ainsi que la notion de détachement de Ferry de son corps d’origine (qui assurait le côté bassement matériel des choses comme la paye) afin que sa spiritualité puisse s’épanouir à la présidence du CAS, Conseil d’Analyse de la Société.

Rien que le libellé fait penser à un de ces nombreux « comités théodules » dont les membres se réunissent obligatoirement 35 heures par an dans les différents restos de Paris. De plus, si le digestif est pris dans un salon séparé, ça compte en heures sup.

L’un des sujets du bac philo 2011 aurait pu être:  » la philosophie mérite-t-elle tous ceux qui prétendent la représenter ? »  

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?