JEAN-YVES LE BORGNE, JACQUES VERGES.

Il n’y a pas si longtemps encore, dans la quasi-totalité des affaires judiciaires un peu troubles pour ne pas dire complètement pourries, on voyait apparaitre comme avocat des politiciens présumés véreux le célèbre et sulfureux Jacques Vergès.

Dans l’affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris où le parquet , dans sa grande clémence, a demandé une relaxe générale, l’avocat du directeur de cabinet de Chirac est Jean-Yves Le Borgne.

Dans l’affaire Bettencourt, Jean-Yves Le Borgne est l’avocat de Woerth.

Jean-Yves Le Borgne a été l’avocat de BEN ALI, pour la partie française de l’histoire de cet humaniste de renom.

Il semblerait que les justiciables politiques présumés innocents (contrairement au justiciable de base) se soient dit que la justice étant aveugle, il était judicieux d’embaucher Le Borgne car il est bien connu qu’ « au royaume des aveugles les borgnes sont rois ».

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?