LA GRANDE MOSQUEE DE MARSEILLE.

Pagnol et l’Islam: le tribunal administratif a annulé le permis de construire de la grande mosquée de Marseille accordé par Gaudin pour la bonne raison qu’il n’y pas de parking à proximité.

L’avocat de la Ville de Marseille s’appelle « Rosenfeld ».

La première pierre a déjà été posée et comme on dit chez les cathos: « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon église…si Bouygues ou Vinci acceptent le marché ».

Dans cette affaire, dieu n’y reconnaîtrait pas les siens.

Rosenfeld a sentencieusement déclaré:  » Il ne peut pas y avoir de mosquée sans parking, ni de parking sans mosquée ». Interdit de moquer un avocat aussi génial même si son propos est à la fois hermétique et jésuitique: il est payé par la Ville, pas par le Conseil Général. Pour une fois, les Guérini ne sont pas dans le coup.

Histoire de trancher ce noeud gordien je propose la solution suivante: Il suffit de faire construire un parking par Vinci, de déléguer l’interdiction aux voitures d’y pénétrer à la bande qui a évincé Vinci du parking de la Porte d’Aix et de se servir du lieu comme mosquée.

Une pierre, deux coups. Une Intifada (surtout à Marseille) peut commencer comme ça. 

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?