FRANCE-BELGIQUE.

Quatre jours après une victoire 1-0 au Stade de France contre les États-Unis, ce qui équivaut à un match nul compte-tenu de la différence de classement des deux équipes, du fait de jouer à la maison et de l’oubli de la l’arbitre de siffler un penalty flagrant en faveur des américains, l’équipe de France fait match nul contre la Belgique.

Rien à dire, c’est la dure loi du sport: quand on n’est pas bon, on n’est pas bon. (citation empruntée au célèbre philosophe Ribéry.

Il y a pourtant deux choses positives à retenir de cette prestation insipide:

- A la 24ème minute, Benzema s’est écroulé. Sur le coup, on l’a cru agonisant tellement sa souffrance paraissait intense. Le quatrième arbitre, qui d’habitude ne sert à rien, a pris la responsabilité de téléphoner sur le champ à l’imam de la mosquée de Saint-Denis. Et là, miracle ! A la 25ème minute, Benzema était debout et courait comme un chaud lapin aux côtés de Ribery.

- Pour la première fois, lors du toss, j’ai entendu l’arbitre demander aux capitaines de choisir non pas entre pile et face, mais entre yellow et blue. La FIFA a enfin décidé de prendre en compte le niveau du Q.I des footballeurs.

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?