DEUX OTAGES FRANCAIS DETENUS AU MALI.

Le gouvernement français fait tout ce qu’il peut pour lutter contre le chômage.

Nos crânes d’oeuf viennent d’inventer un nouveau métier: « otage français ».

A force de raquer des millions d’euros pour libérer des otages, tout en niant l’avoir fait, le gouvernement suscite obligatoirement des vocations.

A la décharge des présumés faux otages du Mali, il faut reconnaître que le job est attractif:

- pas besoin de passer par la case Pôle-Emploi.

- partage de la rançon en liquide (comme pour les mallettes de financement des campagnes électorales).

- pas d’impôts ni de CSG.

- logés-nourris aux frais de la princesse.

- bronzage naturel garanti.

- édition d’un livre après « libération » pour ramasser quelques tunes supplémentaires.

- passage assuré sur TF1 et les nombreuses chaînes de France-Télévision pour la promo du bouquin.

Pourquoi continuer à s’emmerder à bosser chez ArcelorMittal, Renault ou Areva ?

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?