Archive pour décembre, 2011

DEMOCRATIE, DIPLOMATIE, HYPOCRISIE.

Mardi 20 décembre 2012, 120 morts minimum en Syrie, et ça continue.

« Le Quai d’Orsay » dénonce « une tuerie sans précédent ».

Un mensonge politique de plus, car nous savons tous que c’est historiquement faux: il y a eu à toutes les époques des journées beaucoup plus meurtrières.

Ensuite, c’est qui le « Quai d’Orsay » ? Si le boss du Quai d’Orsay avait dit ça, les journaleux auraient été autorisés à titrer: « Alain Juppé a dit…. » Pourquoi Sarko n’a-t-il rien dit ? Comme il s’agit d’une déclaration anonyme, Bachar el-Assad devra se contenter de déclarer la guerre au Quai d’Orsay.

Et enfin, quelle hypocrisie de la part des pays occidentaux de se lamenter. Ce sont eux qui ont voulu innoculer le vaccin de la « démocratie » made in pays judéo-chrétiens aux pays arabo-musulmans en se foutant totalement de la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes, liberté pourtant inscrite dans le Droit International. 

Le premier sang versé en Tunisie a contaminé l’Egypte, la Syrie, l’Algérie, la Lybie, le Maroc, le Yemen et le Bahrein… pour l’instant. Mais comme dans l’affaire du sang contaminé, les gouvernants responsables ne sont pas évidemment pas coupables.

Au premier rang de ces responsables, il y a la France dont le président s’est glorifié de toutes les interventions qu’il avait décidées lui-même, en personne et de son propre chef. Il a même missionné BHL, son missionnaire enchemisé de blanc et auto-labellisé philosophe pour médiatiser la pureté des intentions de la France qui ne sauraient être qu’humanitaires et en aucun cas mercantiles ou géopolitiques. Saint Sarko, c’est pour bientôt.

Ceci-dit, on ne peut pas lui en vouloir car Sarko n’avait pas le choix pour deux raisons:

1) quand on n’a plus les moyens de coloniser militairement, religieusement ou économiquement, la seule solution est de coloniser pseudo-philosophiquement en faisant semblant d’exporter les droits de l’homme dans le but vendre des Rafales et des armes made in France.

2) pour une question toute bête de taille: un nain a obligatoirement le nez dans les affaires des autres.

Pendant qu’il y est pourquoi ne pas vacciner Poutine, Kim Jong-un, Amadinejad et les autres…?

D’ailleurs, Sarko devrait se faire vacciner en premier, car son approche de la démocratie est très personnelle: augmentation du nombre de fichiers et d’écoutes téléphoniques, mise à la poubelle du non français au référendum de 2005 sur la constitution européenne, mainmise sur les médias, députés qui ne représentent plus leurs électeurs mais eux-mêmes et les partis auxquels ils appartiennent. On est à des années-lumières de la « cratie » du « Démos ».

Que la France soit devenue une monarchie totalitaire est un autre sujet, mais, pour éviter le ridicule, on devrait s’abstenir de donner des leçons de démocratie aux autres.

On ferait mieux, par exemple, de s’occuper de la « tuerie avec précédent » qui laisse 300 à 400 SDF morts de froid tous les ans dans notre démocratie exemplaire.

Mais vous connaissez un SDF qui a une carte électorale au fond de son barda ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THE SCOOP DE L’ANNEE.

Pour ce week-end de Noël, Bison Futé annonce une journée chargée dans le sens des départs.

Peut-être serait-il prudent de rester chez soi, car, depuis 35 ans, il s’avère que Bison Futé a toujours raison quand il dit que les routes seront saturées dans le sens des départs au moment de Noël.

Un mec comme ça qui ne se trompe jamais pourrait remplacer avantageusement tous les instituts de sondage. Il devrait pouvoir nous dire si les routes, les rues et les trottoirs de France seront emcombrés ou pas les dimanches 22 avril et 6 mai 2012. Son diagnostic nous donnerait une idée précise du taux d’abstention pour la présidentielle de 2012.

Malheureusement, il y a une autre hypothèse. Un bison classique a une espérance de vie de 25 à 30 ans alors que notre Bison Futé en a déjà 35. S’il dit la même chose tous les ans, c’est peut-être qu’il radote. Ou alors, frappé d’anosognosie comme Chirac ou d’Alzheimer comme Bettencourt, il ne se souvient plus de ce qu’il a dit l’an dernier.

Dernier cas de figure possible qui va faire pleurer tous les français qui n’ont pas de GPS dans leur bagnole: Tout comme le Père Noël, Bison Futé n’existe pas.

 

 

 

 

LES FLICS ET LES GENDARMES REMPLACENT LES GREVISTES DANS LES AEROPORTS.

Les agents des sociétés privées chargées d’effectuer les contrôles de sécurité aéroportuaires étant toujours en grève, le gouvernement a décidé de prendre les rênes afin que le Père Noël puisse être dignement accueilli dans toutes les bonnes familles françaises qui travaillent pour la patrie (ah, pétain, j’ai eu du mal à la trouver celle-ci !).

Je ne parlerai pas des gendarmes car ma mauvaise foi me l’interdit: les gendarmes ne sont que des militaires pacifiques qui ont maintenant un boulot de flic à cause de Sarko qui les a mis sous la tutelle du ministère de l’intérieur. En gros, ce sont des militaires qui ne dépendent plus du ministère de la défense. L’éternelle exception française…

Revenons à nos flics de la PAF (Police de l’Air et des Frontières). Ils vont, certes, remplacer les grévistes qui fantasmaient sur une BD de « Natacha hôtesse de l’air » en attendant que le portique sonne, mais pas intégralement. Comme ils sont considérés par leur hiérarchie comme inaptes à interpréter les images de l’ordi qui scanne nos bagages à main, ils n’auront que le droit de mettre les mains où ils veulent.

En clair, ils ne pourront que palper. MDR !!! Autoriser des flics à palper, ce n’est qu’entériner une situation existante, que ce soit au sens propre (les affaires de putes dans les commissariats) ou au sens figuré (les ripoux mis en examen à la chaîne en ces temps pré-électoraux).

Petit conseil pour ceux qui sont obligés de prendre l’avion à partir d’aujourd’hui: faites gaffe. Un jour, j’ai été palpé à l’aéroport de Marignane (1315, qui se prononce treize cent quinze) par un flic de la PAF. Je me suis tapé 18 heures de garde à vue. Motif: le flic de la PAF avait un grand PIF, une cervelle de PIAF et n’aimait pas l’odeur de la bière. 

BEBE CONGELE A VICHY.

Encore un bébé congelé ! Celui-ci a été découvert à Vichy et sa mère a accouché en 2008.

L’enquête suit son long cours tranquille, comme toute enquête qui se respecte.

Mais l’on peut d’ors et déjà affirmer que la mère est coupable vis à vis des plus hautes instances qui régissent notre quotidien et notre avenir: la réglementation européenne.

En effet, le bébé est resté congelé pendant près de trois ans. Dur dur, le bébé !

Or, la norme européenne relative à la congélation des denrées animales spécifie que la durée ne doit pas excéder 10 à 12 mois.

CQFD (Ce Qu’il Fallait Décongeler).

 

Nième REGLEMENT DE COMPTE A MARSEILLE.

La routine: à 5H30, ce matin, un jeune a été abattu de 7 balles de kalach dans « les quartiers nord » de Marseille.

Notons au passage que les truands font partie de la catégorie favorite de Sarko: « les Français qui se lèvent tôt ». A ce sujet, il faudrait peut-être lancer un débat national pour savoir où se situe la frontière entre les Français qui se lèvent tôt et ceux qui se couchent tard. Le problème, c’est qu’une fois la frontière définie, Guéant va expulser l’une ou l’autre de ces deux catégories. Vaut peut-être mieux attendre l’expulsion de Guéant en mai 2012.

La « victime » était armée et avait un casier long comme les dents de Jean-François Copé.

Ce qui me chagrine dans cette histoire c’est que les jeunes voyous n’ont aucune conscience de la gravité de la crise actuelle.

A l’époque des Guérini, Mémé et Antoine (pas Jean-Noël, président du Conseil Général), une seule balle suffisait pour dessouder un concurrent.

Maintenant, avec 7 balles dans le buffet (pas Marie-Georges), le blessé meurt à l’hosto, après transport en ambulance avec escorte de flics, opération et tentatives de réanimation.

Appel à tous les voyous de France et de Navarre: les trous que vous faites dans les corps de vos confrères contribuent à creuser celui de la Sécu. Alors essayez de viser juste dès la première balle.

 

AUTISME, GRANDE CAUSE NATIONALE 2012.

François Fillon vient de labelliser l’autisme « Grande Cause Nationale » 2012.

Auto-dérision, humour noir, ou éclair de lucidité tardif quant au fonctionnement de « ses » gouvernements sous la férule de Sarko ?

METAPHORES MARITIMES DES POLITIQUES.

Les politiques qui évoluent souvent en eaux troubles mais qui vont toujours dans le sens du vent électoral ont un faible, en ces temps de tempête, pour les métaphores maritimes.

Après le célèbre « capitaine de pédalo » de Mélenchon à propos de Hollande, nous avons eu Morin: « Sarkozy est le capitaine sans cap d’un bateau qui prend l’eau ».

Mais le meilleur est sans conteste DSK. Hier à Pékin, il a dit: « la zone euro est un radeau sur le point de sombrer ».

Quand on sait que ce mec a sombré en sortant de sa baignoire le tuba à la main, il y a de quoi être médusé.

CARGO ECHOUE EN BRETAGNE.

Une petite pour les amateurs de romans noirs et particulièrement de Dashiell Hammet.

Le cargo qui s’est échoué cette semaine sur une plage du Morbihan battait pavillon maltais.

En sortant en mer par cette tempête, le capitaine Maltais a démontré qu’il n’était pas un faucon… 

PEDOPHILIE CLERICALE.

C’est la débandade dans l’épiscopat batave: la commission d’enquéquête révelle que des dizaines de milliers de mineurs ont été abusés sexuellement par des prêtres hollandais entre 1945 et 2010.

C’est la preuve que chez les membres de l’église catholique, seule la foi est inébranlable. 

 

LES PROFS REFUSENT QU’ON LES EVALUE.

Avec l’Éducation Nationale, on n’est jamais déçu. The show goes on toujours sur la même musique quelque soit le siècle.

Ce corps de métier vit en dehors de son époque depuis des décennies et se met systématiquement en grève dès qu’on lui propose un changement (surtout à l’approche des vacances scolaires). Faut pas réveiller le mamouth qui dort.

Cette fois, ils refusent le nouveau système d’évaluation qui donnerait, selon eux, la prééminence au chef d’établissement dans l’appréciation de la qualité de leur prestation. Pourtant, tous les salariés sont évalués d’une façon ou d’une autre. Auraient-ils oublié le 4 août 1789 ?

Motif invoqué par les syndicats, SNES-FSU en tête: le chef d’établissement n’a pas la compétence nécessaire. Ah bon ? Je me propose de démontrer le contraire.

Que les syndicats français soient de mauvaise foi n’a rien d’étonnant, car il y a belle lurette que la défense de leurs adhérents passe après celle de l’étiquette politique qu’ils arborent ostensiblement. Mais il est navrant de constater qu’une partie des enseignants sensés former les générations futures emboîtent le pas à des gens dont le discours à un arrière-goût du Marchais des années 60 (un bon cru).

Préambule: faut savoir que réforme ou pas, tous les profs finissent leur carrière à l’échelon maxi. L’évaluation ne sert qu’à ralentir ou accélérer la progression.

Avant la réforme, un prof était « inspecté » une fois tous les 5 ans, et il peut s’en passer des choses en 5 ans . Le prof était prévenu et informait ses élèves sur le mode: attention, demain nous aurons une inspection. Implicitement: si vous foutez le bordel, vous allez en chier tout le reste de l’année.

Maintenant, on propose aux profs de s’auto-évaluer et d’en parler avec le chef d’établissement. Et merde, encore du boulot en plus !!! Je vais devoir prendre sur mes soirées qui débutent à 16H30 pour discuter une fois tous les trois ans avec mon boss. Toujours le même décalage: dans le privé il y a 3 jours de carence et une évaluation par an avec son boss.

Revenons au chef d’établissement. Il est informé régulièrement par nombreuses sources: son adjoint et le CPE qui côtoient les profs…quand ils sont là, les remontées d’infos des surveillants auxquels les élèves confient leurs sentiments sur les profs, les remontées en provenance des parents d’élèves, le constat in-situ des retards de certains profs en première heure, la propension de certains autres à se comporter en distributeurs automatiques de croix (les cruci-maniaques) ou en  »petits-chefs »…

Je pense qu’avec la somme d’info qu’il reçoit au quotidien, le chef d’établissement dispose de beaucoup plus d’éléments pour se faire une opinion étayée qu’un inspecteur qui vient jeter un rapide coup d’oeil tous les 5 ans.

Quant à ceux qui voudraient me rétorquer qu’un chef d’établissement n’est pas techniquement apte à évaluer un prof de français (par exemple), je leur conseille de lire attentivement le courrier ci-dessous rédigé par une « Inspecteur d’Académie Adjoint »: 

                                                   LES PROFS REFUSENT QU'ON LES EVALUE. dans actualites pdf courrierlombardipasquier21.pdf

1234

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?