PARIS-DAKAR 2012.

Le Paris-Dakar 2012 étant médiatiquement écrasé par le Sarko-Hollande, il faut bien que quelqu’un se dévoue pour en parler un peu.

Le premier jour, un motard argentin est mort. Pas de commentaires particuliers car ce sont les risques du métier.

Par contre, ce qui est rigolo, c’est que le vainqueur de cette première étape s’appelle COMA. Lui, il pourra se vanter de s’en être sorti. 

Le deuxième jour, un motard français nommé Da Costa monté sur plusieurs dizaines de chevaux japonais a enfilé une vache argentine. La vache est morte.

Le motard qui a juste une petite fuite d’huile rénale a été interrogé par les commissaires de la course sur son lit de douleur sous une tente en pleine pampa, avec du whisky en guise d’anesthésique (l’aventure, c’est l’aventure !).

Le commissaire: le bovin à qui vous avez porté l’estocade, était-ce un mâle ou une femelle.

Le motard: ch’ais pas, mais le truc n’avait qu’une mamelle, donc je suis sûr que ce n’était pas une mère qui donnait la têtée à son môme sauf si la mère avait subi l’ablation de l’autre mamelle après l’éclatement d’un pneu PIP.

Le commissaire: Une seule mamelle ? Tant pis. C’est bon pour cette fois. Mais faites gaffe l’an prochain car l’organisation a décidé de délocaliser le Paris-Dakar en Inde. Ce sera le Dakar Lahore-Pondichéry. Et là, il sera préférable, pour éviter de vous faire lyncher, d’écraser des gosses plutôt que les vaches sacrées.

Une étude de l’institut de sondage UMP (Union des Motards de la Pampa) a montré que les morts collatérales font plus monter le taux d’écoute et le nombre de sponsors que celles des participants au rallye dont tout le monde se fout.

 

 

 

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?